Faire une recherche :  

21/6/2009Réhabilitation des martyrs d'Alapaïevsk

 Le grand-duc Serge, la grande-duchesse Elisabeth Fedorovna, soeur d'Alexandra, et les autres membres de la famille Romanov assassinés à Alapaïevsk quelques heures après le massacre de Nicolas II et des siens, ont été réhabilités par le Parquet Général de Russie le mardi 9 juin 2009 :

"L'analyse des éléments d'archives montre que ces personnes ont subi la répression par l'arrestation, l'exil et la surveillance par la tchéka, sans avoir été accusées d'avoir commis des crimes de classe ou sociaux concrets", a indiqué le ministère public dans un communiqué.

"Cette décision (de réhabilitation) est d'importance historique. C'est un pas important dans le sens de la justice historique", a réagi Guerman Loukianov, avocat de la Grande-Duchesse Maria Vladimirovna.

 

 Le grand-duc Serge (1869-1918), la grande-duchesse Elisabeth (1864-1918), le grand-duc Constantin (1891-1918), le grand-duc Igor (1894-1918), le prince Vladimir Paley (1897-1918), le grand-duc Ioann (1886-1918), ainsi que quelques fidèles ont été jetés vivant dans un puits de mine le 17 juillet 1918. Les bolchéviques y lancèrent des poutres en bois et des grenades afin d'achever les victimes.  Malgré cette tentative, le prince Ioann Constantinovitch, ses frères Constantin et Igor, la grande-duchesse Elisabeth et le prince Vladimir Paley ont, pour quelques-uns d'entre eux, survécu à cet acharnement meurtrier de la part des Bolchéviques. Certains moururent des suites de leurs blessures après une longue et douloureuse agonie.

 


 
Laisser un commentaire sur cet article (1 commentaire déjà posté)


 

 
21/6/2009"Sainte Elisabeth : Princesse allemande, martyre russe"

A peine quelques jours après sa réhabilitation, l'ouvrage russe de Lioubov Miller dédié à la grande-duchesse Elisabeth Fedorovna, la soeur de l'impératrice, vient d'être traduit en langue française sous le titre "Sainte Elisabeth : Princesse allemande, martyre russe". On peut se réjouir de la sortie de cette biographie, qui rend hommage à l'une des plus grandes martyres de l'époque contemporaine.

Note de l'éditeur: "Cet ouvrage, déjà traduit en plusieurs langues et plusieurs fois réédité, très documenté et écrit avec beaucoup d'émotion, est un salut rendu à une femme hors du commun, dont les bienfaits prodigués à ceux qui souffrent et le sacrifice de son existence continuent de porter leurs fruits. Ecoles, hôpitaux, associations d'aide aux enfants et aux adultes dans le besoin sont autant d'institutions caritatives qui se sont développées de par le monde à son instigation. Morte en martyre pendant la révolution russe, la grande-duchesse Elisabeth (1864-1918) a été canonisée par l'Eglise orthodoxe russe à l'étranger en 1981, puis par le patriarcat de Moscou en 2000. Sa vie d'abnégation, son courage, sa foi et son amour absolu de l'autre ont profondément marqué son époque et continuent de marquer, dans le monde entier, des générations de croyants et de non-croyants, à qui elle offre simplement l'exemple de l'espoir et de l'amour infini."

 


 


 

 
Pages :<<12345
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement