Faire une recherche :  

24/5/2010Décès de la princesse Leonida Gueorguievna




La princesse Leonida Gueorguievna Romanova est décédée lundi à Madrid à l'âge de 95 ans. Fille du dernier chef de la maison royale de Géorgie, une entité de l'Empire russe, la princesse Léonida Bagration de Moukhrani, née à Tiflis (ancienne Tbilissi), avait trois ans lorsque commença la Révolution d'octobre 1917.

Après un premier veuvage, Léonida épousa le prince impérial Vladimir Kirillovitch Romanov, "chef de la Maison Impériale de Russie". Vladimir Romanov était lui-même le fils du grand-duc Kirill Vladimirovitch, qui s'était proclamé héritier du trône de son cousin Nicolas II.

Avec son deuxième mari, la princesse Léonida avait eu une fille, Maria, qui devint chef de la maison Romanov à la mort de son père, en 1992. Toutes deux se lancèrent alors dans une longue bataille juridique pour obtenir la réhabilitation politique de Nicolas II et de sa famille, exécutés le 17 juillet 1918. Ce n'est que fin 2008 que la Cour Suprême de Russie finit par juger "injustifiées" les répressions à l'encontre du tsar Nicolas II et de sa famille et prit la décision de les réhabiliter.

La princesse sera inhumée auprès du prince Vladimir en la forteresse Pierre-et-Paul de Saint-Pétersbourg début juin.
 


 


 

 
18/5/2010Un biopic sur Raspoutine en préparation


La réalisatrice Rose Bosch, qui a récemment mis en scène La Rafle va s'attaquer à un nouveau fait historique, l'influence de Grigori Raspoutine à la cour du tsar Nicolas II et son assassinat qui reste toujours un mystère quant à son commanditaire. Le film sera produit par Légende Production et sa date de sortie est prévue pour fin 2011.



 

 
Laisser un commentaire sur cet article (1 commentaire déjà posté)


 

 
15/5/2010Reprise de l'enquête sur la mort des Romanov


Après plus de quatre mois d'attente, les descendants de la famille Romanov ont obtenu du tribunal municipal de Moscou la reprise de l'enquête criminelle sur l'exécution du tsar Nicolas II et de sa famille, un an après sa clôture au début de l'année 2009.

Le tribunal a ainsi satisfait en appel la requête de l'avocat de la famille Romanov, Guerman Loukianov, en décidant que le dossier serait de nouveau examiné au tribunal de première instance par de nouveaux juges.

En première instance, le tribunal Basmanny avait rejeté le 19 mars la plainte de la famille Romanov qui réclamait la reprise de l'enquête criminelle.

"Le tribunal n'avait pas pris en compte l'arrêté du présidium de la Cour suprême qui demandait de réhabiliter Nicolas II et sa famille", a souligné Me Loukianov.

"Nous espérons que nos arguments seront évaluées de manière juste lors du nouvel examen" de l'affaire, a-t-il ajouté.


Nicolas II avec sa femme Alexandra et ses deux plus jeunes filles, Maria et Anastasia, en 1915.



 
Laisser un commentaire sur cet article (1 commentaire déjà posté)


 

 
16/1/2010Les Romanov sont-ils tous morts à Ekaterinbourg ?


La famille Romanov a saisi vendredi la justice russe pour réclamer la reprise de l'enquête criminelle sur l'exécution du dernier tsar de Russie Nicolas II close il y a un an, ont annoncé leurs représentants lors d'une conférence de presse à Moscou.

La grande-duchesse Maria Vladimirovna, chef de la maison impériale Romanov, "a déposé une plainte au tribunal Basmanny de Moscou en demandant de juger illégale et infondée" la décision du comité d'enquête du parquet russe de clore l'enquête, a déclaré l'avocat Guerman Loukianov.
Elle demande également d'"obliger le comité d'enquête à lui fournir une copie de la résolution sur la fermeture de l'enquête", selon la même source.
Selon les Romanov, la décision de clore l'enquête "contredit la décision de la Cour suprême" russe qui a reconnu en octobre 2008 Nicolas II et sa famille "victimes de la répression politique".

"Et le comité d'enquête semble estimer qu'ils ont été tués par des criminels", a ajouté Me Loukianov.
La demande de rouvrir l'enquête s'explique par le fait que la grande-duchesse ne veut pas qu'il "ait du nihilisme juridique" dans cette affaire, a-t-il poursuivi.

La famille Romanov et l'Eglise orthodoxe doutent par ailleurs que des restes humains découverts en 2007 dans la région d'Ekaterinbourg soient ceux du tsarévitch et de sa soeur Maria, assassinés avec toute leur famille, malgré les résultats de tests ADN en Russie, aux Etats-Unis et en Autriche.
"Ces restes sont enterrés dans la sépulture de la famille Romanov, mais nos avons des doutes", a déclaré Alexandre Zakatov, chef de la chancellerie de la maison Romanov.


La grande-duchesse Maria Vladimirovna au 250ème bal Pouchkine, à Istanbul, en décembre 2009.


 
Laisser un commentaire sur cet article (6 commentaires déjà postés)


 

 
Pages :<<12345>>
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement